A quoi ressemblera le travail demain ?

Internet, médias sociaux, réseaux sociaux, jeux vidéos, serious games, terminaux mobiles : comment ces nouvelles technologies bouleversent-elles notre façon de travailler ? Dunod lève le voile dans le nouvel ouvrage de Sandra Enlart et Olivier Charbonnier à paraître le 6 Février prochain. Aperçu en avant-première des tendances qui rythmeront le travail de demain.

La première tendance qui devrait s’affirmer dans les prochaines années est celle qui verra le travail se mettre en scène. D’abord parce qu’en devenant de plus en plus cognitif, virtuel, liquide …, le travail gagnera à se matérialiser, à se donner à voir. À l’instar d’une tendance très en vogue chez les artisans-créateurs, ceux qui travaillent devront donc pouvoir être vus à l’oeuvre.

Parce que le travail comme laboratoire permanent est une valeur qui monte, parce les risques psychosociaux et l’externalisation dans des pays à faible coût révèlent ce qui se passe entre les murs de l’entreprise, parce que la valorisation de soi constitue une valeur montante, les entreprises auront intérêt à se donner à voir, à montrer leurs collaborateurs pour garantir qu’ici, on n’a rien à cacher, voire qu’il fait bon travailler dans cette entreprise.

De cette constatation, les auteurs nous amènent à découvrir ce qu’est un lieu propice à la collaboration, à la fois créatif et opérationnel, en nous dévoilant 7 clés magiques :

  • Espace ouvert de 60 m2 minimum pour vingt personnes maximum, de forme ronde ou ovale ;
  • Support technologique de très haut niveau, d’une très grande facilité d’utilisation, disposé le long du mur sur 50 % de la surface ;
  • Nourriture et boisson (pas d’alcool ni de soda) à volonté, peu grasse, peu sucrée mais énergisante et bio : sushi, légumes crus et cuits, fruits frais, fruits secs, tisanes, thé, café… disposées le long d’un des murs ou sur le « haut » de l’ovale ;
  • Le centre de l’espace est particulièrement important : trois options existent, qui permettent de stimuler différents types de créativité : grande table numérique (accent mis sur la dimension opérative), salon arabe en contrebas (dimension collaborative), vide avec des tapis de couleurs bleues et vertes dominantes (dimension créative) ;
  • Huiles essentielles en diffusion continue ;
  • Un ou deux chats, adultes, calmes, particulièrement affectueux et dédiés à ces lieux ;
  • Un choix de fonds sonores pour chaque objectif.

De quoi envisager 2013 sous de nouveaux hospices.

A quoi ressemblera le travail demain ? Olivier Charbonnier, Sandra Enlart | Collection : Hors collection, Dunod | Février 2013 – 192 pages | Lisez un extrait de l’ouvrage | Commandez l’ouvrage sur dunod.com



Commentez la tendance