Pop-up store virtuel.

D’après la Cass Business School de Londres, les pop-up stores virtuels sont en passe de devenir l’une des tendances commerciales les plus en vue de ce Noël, à l’instar des premiers pop-up stores réels d’il y a 4 ans. Décryptage du nouveau phénomène.

Aujourd’hui, alors que le marché de Noël est probablement le plus ancien exemple de commerce de détail, les grandes marques poussent le concept encore plus loin en amenant le magasin directement aux consommateurs. Dans le métro et les gares, dans la rue, les marques donnent alors naissance aux pop-up stores virtuels, grâce à une affiche, reliée à un code barre et à un mobile.

Ainsi, Walmart et Mattel lancent-elles une série des affiches mettant en scènes des rayonnages virtuels remplie d’images de produits de taille réelle. Rappelez-vous également l’Américain Tesco qui a tenté l’expérience en Corée du Sud ou encore Rue du Commerce dans le métro parisien.

Cette tendance intervient à un moment où 44% des consommateurs planifient de faire leur shopping de Noël en ligne et de se faire livrer leurs achats. Avec le pop-up store virtuel, les mShoppeurs scannent les codes barres situés sur les affiches et les produits associés, payent leur achats et les font livrer à domicile.

Un hymne à la flexibilité du shopping !

Adapté du communiqué de presse de la Case Business School.



Commentez la tendance