Etre locavore ou ne pas être locavore.

Venu des États-Unis à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement de 2005, le mouvement locavore s’installe d’abord en Europe puis peu à peu dans l’Hexagone avec ses paniers marché nouvelle génération ou la récente médiatisation du phénomène par France 5. Découverte de cette nouvelle tendance de consommation.

Etre locavore, c’est :

  • Acheter local, dans un rayon de 160 à 200 km ;
  • Acheter de saison et directement auprès d’un producteur ;
  • Pas seulement des produits alimentaires du quotidien mais également des plantes, des outils de jardinage, des vêtements, des meubles …
  • Troquer une action bénévole contre un panier marché ;
  • Découvrir des légumes oubliés et épater vos amis lors de dîners gourmets et gourmands ;
  • Échanger ses bons plans avec sa communauté locavore réunie … même virtuelle.

Être locavore, c’est consommer durablement et socialement.



Commentez la tendance